Représentations

Pour que les familles prennent pleinement part à la vie
démocratique, leur point de vue doit pouvoir être écouté et pris en compte
dans toutes les instances où se décide leur avenir.

L’UNAF prend en charge cette représentation au niveau national :
elle joue un rôle actif dans plus de 100 instances nationales, qui lui permettent de couvrir tous les aspects de la politique familiale.

Les UDAF animent le travail de 20 000 représentations, dont les représentants sont nommés ou élus par elles, en leur sein ou dans la société civile, qui représentent les intérêts des familles au sein de plusieurs milliers de comités, conseils et institutions des départements.

Dans toutes ces instances, les délégués familiaux travaillent autant à la résolution de cas individuels, qu’à l’émergence d’idées et de propositions d’action pour les familles, qui seront ensuite portées à l’échelon national. De leur travail sont issues de nombreuses propositions réglementaires
et législatives.

Conférence 2004

Conférence famille 2004 - Pistes de réflexions

09/12/2003

L’UNAF présente ses premières pistes de réflexions autour de la conférence de la famille 2004, sur le thème de l’adolescence. Neuf pistes sont décrites : « Le réseau départemental de l’adolescence » ; « L’orientation des adolescents » ; « Net générations » ; « Adolescence : être responsable de sa santé » ; « Le contrat d’accueil »logement inter-familles«  ; »Eduquer la mobilité«  ; »Apprentissage des gestes qui sauvent«  ; »Multimédias générations«  ; »Extension du contrat temps libre".


Dossier

Les CCAS

28/06/2003

I. Qu’est-ce qu’un CCAS ? Quel est son rôle ? Comment fonctionne le CCAS ? Périodicité des réunions Délibération Démission d’office Délégation de pouvoirs Rôle du président Le budget Par qui est géré le CCAS ? II. La représentation familiale dans les CCAS La procédure de désignation La jurisprudence Les pratiques I. Qu’est-ce qu’un CCAS ? Le CCAS est un établissement public communal ou intercommunal. Il dispose donc d’une personnalité juridique qui le (...)


Discours

Discours de Hubert Brin, Président de l’UNAF

29/04/2003

Monsieur le Premier ministre, Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs, Vous connaissez la diversité des sensibilités du Mouvement familial et vous pourrez, je crois, le mesurer ce matin. Pour autant, en tout premier lieu, je voudrais au nom du Mouvement familial, vous remercier très sincèrement d’avoir poursuivi par cette Conférence du 29 avril, ce qui avait été inscrit dans la loi de 1994, initié en 1996 et renouvelé chaque année depuis, hormis l’année dernière pour des raisons (...)


Conférence de la famille 2003

Conférence de presse de l’UNAF

28/04/2003

Au delà des dossiers couverts par les trois groupes de travail (prestation d’accueil du jeune enfant, services à la famille et soutien à la parentalité, familles et entreprise), le président de l’UNAF a tenu à souligner la volonté du mouvement familial à ce que ne soit nullement remis en cause le droit à la bonification de durées de cotisations de deux ans par enfant élevé pour les mères. La conférence de presse a été l’occasion de faire le point sur plusieurs dossiers sur lesquels l’UNAF est très attentive : réforme de la protection juridique des majeurs, réforme du divorce et développement de la médiation familiale.


Conférence de la famille du 29 avril 2003 - dossier de presse

15/04/2003

1 Du bon usage des conférences de la famille 2 Du positionnement général de l’UNAF 3 Analyse du contexte socio-économique du conseil d’administration de l’UNAF 4 La prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) 5 Familles et entreprises 6 Services à la famille et soutien à la parentalité 7 La réforme des retraites Conférence de la famille 2003 1. Du bon usage des conférences de la famille. Depuis 1996, la conférence de la famille, initiée en 1982, a désormais pris une dimension (...)


Absentéisme scolaire : le « devoir d’école »

25/10/2002

Ne pas se tromper de sujet. Même s’il faut, et nous en sommes d’accord, des études complémentaires. Ne revenons pas sur l’existence ou non de l’absentéisme scolaire. La plupart des experts, spécialistes et organisations représentatives du monde de l’éducation ou des familles s’accordent pour dire qu’il existe et demeure plus problématique au collège qu’au lycée, qu’il s’accentue sans pour autant « déraper » sur l’irréalité (...)


Installation des groupes de travail de préparation de la conférence de la famille 2003 par Christian Jacob, ministre délégué à la Famille

22/10/2002

Trois groupes de travail ont été mis en place, axés sur les engagements du Président de la République et du Premier Ministre : Premier groupe : la prestation de libre choix Présidente : Madame Marie-Thérèse HERMANGE Rapporteur : Monsieur Philippe STECK (CNAF) Ce groupe a pour mission d’émettre des propositions concernant une prestation de libre choix, qui doit avoir pour objectif de : simplifier les prestations existantes garantir (...)


Déclaration de l’Assemblée Générale de Grenoble du 17 juin 2001 à propos de la Conférence de la Famille

17/06/2001

L’Assemblée générale de l’UNAF porte une double appréciation sur les décisions prises lors de la Conférence annuelle de la famille du 11 juin 2001. Une appréciation positive sur de nombreux points Le congé paternité Levier pour le changement dans la prise en compte dans la venue de l’enfant, le congé paternel doit être considéré comme l’une des réponses aux aspirations des familles et plus particulièrement des jeunes familles. En effet, et nous l’avons bien perçu il y a un an, lors du (...)


Conférence de la famille - Discours de Hubert Brin Président de l’UNAF

11/06/2001

Monsieur le Premier ministre, Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs, Vous le savez, Monsieur le Premier ministre, la Conférence de la famille est un temps essentiel de l’année. Non pas qu’il faille avec fracas multiplier les annonces, non pas que nous attendions chaque année une refonte complète des prestations. La politique familiale, comme la vie, s’accommoderait mal de changements et de virages permanents. (...)


Politiques en direction des jeunes

01/06/2001

Recherche de cohérence Le système actuel et ses limites Changer de regard et de logique Le logement des jeunes Réactualiser les politiques publiques en direction de la jeunesse est un enjeu de taille pour la société et tout particulièrement pour les familles. Cela implique de repenser le rôle des jeunes dans notre société, imaginer à quelles conditions ils y trouveront place, comprendre leurs besoins et prendre en compte, (...)