Représentation

Santé mentale et PJM : intervention d’actualité du Groupe Familles de l’Unaf

La HAS a décidé, en décembre dernier, de travailler sur des bonnes pratiques, des recommandations pour combler « la connaissance insuffisante, par le mandataire judiciaire, du fonctionnement singulier des personnes atteintes de pathologies psychiatriques rendant parfois difficile un dialogue constructif et l’établissement d’un lien de confiance, indispensables pourtant pour jeter les bases d’un accompagnement de qualité. » Pour le groupe Familles, ces travaux, tout aussi utiles qu’ils soient, ne peuvent pas suffire, il est urgent de financer un plan Marshall des soins psychiatriques en France. »

Conseil économique, social et environnemental

L’Assemblée plénière du Conseil économique, social et environnemental s’est tenue les 27 et 28 juin 2023. A l’ordre du jour figurait aussi l’intervention d’actualité du Groupe Familles sur : « Santé mentale et Protection juridique des majeurs ».

Intervention du groupe Familles

« Il est temps de lever le voile pudique mis sur certaines réalités où maladies mentales, addictions, détresse sociale et violences se cumulent face à la déshérence de la psychiatrie. Plusieurs faits divers sont là pour en témoigner : les familles, les travailleurs sociaux, les mandataires à la protection juridique des majeurs se retrouvent en première ligne, confrontés à une violence sans réels moyens pour s’en protéger.

Plusieurs Udaf sont contraintes de se porter partie civile par suite de dégradations dans leurs locaux d’accueil sans compter les traumatismes graves subies par les personnels face à cette violence.

Le sujet n’est pas inconnu des pouvoirs publics puisque la HAS a décidé en décembre dernier de travailler sur des bonnes pratiques, des recommandations pour combler – je la cite – « la connaissance insuffisante par le mandataire judiciaire du fonctionnement singulier des personnes atteintes de pathologies psychiatriques rendant parfois difficile un dialogue constructif et l’établissement d’un lien de confiance, indispensables pourtant pour jeter les bases d’un accompagnement de qualité. »

Ces travaux tout aussi utiles qu’ils soient ne peuvent pas suffire, il est urgent de financer un plan Marshall des soins psychiatriques en France. »

Contact : Afficher l'email