Animation

Rencontre nationale des Présidents des Udaf et Uraf et des Directeurs des Udaf

Le samedi 25 novembre 2023, l'Unaf a réuni, à Paris, l'ensemble des Présidents des Udaf et Uraf et des Directeurs des Udaf. 250 personnes étaient présentes pour cette rencontre qui a permis, pour la Présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc et la Directrice Générale, Guillemette Leneveu, de faire un point d’actualité sur la politique familiale et sur les services et actions menés en réseau. Sont intervenues, Anne Morvan-Paris, sous-directrice enfance et famille à la DGCS et Anne Devreese, présidente du Conseil National de la Protection de l'enfance. Retour sur l'ensemble des séquences.

Salle journée du 25 nov 2023

Le samedi 25 novembre 2023, l’Unaf a réuni, à Paris, l’ensemble des Présidents des Udaf et Uraf et des Directeurs des Udaf. 250 personnes étaient présentes pour cette rencontre qui a permis, pour la Présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc et la Directrice Générale, Guillemette Leneveu, de faire un point d’actualité sur la politique familiale et sur les services et actions menés en réseau. Cette rencontre fut aussi l’occasion d’accueillir Anne Morvan-Paris, sous-directrice enfance et famille à la DGCS et Anne Devreese, présidente du Conseil National de la Protection de l’enfance.

Séquence de la matinée

Ouverture de la rencontre par la Présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc : amélioration de l’accueil du jeune enfant, défense du pouvoir d’achat, accompagnement des parents, prise en compte de la perte d’autonomie et du vieillissement : tels sont les sujets majeurs abordés par Marie-Andrée Blanc, dans son allocution.

Marie-Andrée Blanc présidente de l'Unaf

Un panorama des actions menées par le réseau Unaf-Udaf-Uraf, a été dressé, à deux voix, par la Directrice Générale de l’Unaf, Guillemette Leneveu et Jérôme Ferrandes, Directeur administratif et financier de l’Unaf, avec cartographies et chiffres clé par famille d’activités : défense des consommateurs et budget familial, logement – cadre de vie, enfance et soutien à la parentalité, santé, vieillesse, Handicap, protection juridique des majeurs et prestations et droits des familles.

Intervention d’Anne Morvan-Paris, sous-directrice enfance et famille à la DGCS qui est revenue sur plusieurs thématiques : attractivité des métiers, actions liées à la COG Etat-CNAF, relations avec l’Unaf, protection juridique des majeurs soutien aux familles et politiques de la petite enfance, et soutien à la parentalité.

Table-ronde sur les enjeux de la protection de l’enfance et engagement du réseau

Autour d’Isabelle Saunier, Administratrice et Présidente du département “Parentalité – Enfance”, qui a introduit la table ronde, sont intervenus : Anne Morvan-Paris, sous directrice “Enfance et Famille” à la DGCS, Anne Devreese, Présidente du Conseil National de la Protection de l’Enfance, Mylène Armando, administratrice de l’Unaf et Eric Moreau, Directeur de l’Udaf du Finistère sur l’administration ad’hoc mineur.

Isabelle Saunier a rappelé les trois défis auxquels le secteur de la protection de l’enfance est confronté – le financement de la politique, le recrutement de ceux qui doivent la mettre en œuvre, et la dégradation des conditions de vie de ceux auxquels s’adresse cette politique. Elle a présenté à cette occasion le travail mené par l’Unaf au sein des 3 instances de gouvernance dont elle est membre : le GIP France enfance protégée, le Conseil national de de l’adoption et le Conseil national de la protection de l’enfance, présidé par Anne Devreese.

Ces représentations sont des espaces de débats et d’influence où l’Unaf porte la voix des familles, et celle des Udaf, et où elle insiste particulièrement sur l’importance des conditions de vie matérielles des familles, le respect des droits des parents et des enfants et la nécessité de travailler avec l’ensemble des ressources familiales et sociales des enfants concernés. Ce sont là des sujets qui mériteraient davantage d’attention afin de donner la pleine mesure aux réels progrès législatifs de ces dernières années.

Le constat est partagé par Anne Devreese, pour qui la crise importante que nous connaissons est aussi le fruit des progrès accomplis. Nous souffririons ainsi d’un déficit de moyens pour mettre en place ce que nous savons devoir être mis en œuvre pour améliorer la situation des enfants et de leurs parents. Elle appelle ainsi à mettre en place un plan Marshall dont la pierre angulaire serait la refonte totale du système de financement de la politique publique, aujourd’hui dépendante des droits de mutations immobilières.

La table ronde s’est poursuivie avec les interventions de Mylène Armando et d’Eric Moreau, Directeur de l’Udaf du Finistère. La séquence était consacrée à l’administration ad hoc pour mineurs ; une mission de première importance, en pleine expansion, mais qui souffre d’un manque cruel de moyens et de pilotage sur lequel l’Unaf a alerté les ministres concernés. Elle salue ainsi les récentes annonces de la Première ministre, Elisabeth Borne, qui promet de revaloriser financièrement cette activité, ainsi que l’élaboration d’un contenu de formation des administrateurs ad hoc.   

Sur ce sujet, comme pour la MJAGBF et l’ensemble des mesures judiciaires de protection de l’enfance, chacun des intervenants a aussi souligné l’importance d’un travail commun à mener entre le ministère de la justice et celui de la cohésion sociale.

Sur ce point, Mme Morvan-Paris, a fait part de la volonté de son administration de se saisir aussi de la question de la MJAGBF. Interrogée par l’Unaf au sujet de la formation des représentants siégeant dans les conseils de famille, elle a précisé que le cahier des charges de cette formation était arrêté et que les marchés publics seraient bientôt publiés. Le projet est de faire en sorte qu’il y ait plusieurs opérateurs et que le coût de la formation ne soit pas supporté par les représentants.

Anne Devreese, Présidente du CNPE et Anne Morvan-Paris, sous Directrice "Enfance et Famille" à la DGCS
Anne Devreese, Présidente du CNPE et Anne Morvan-Paris, Sous-Directrice “Enfance-Famille” à la DGCS

Séquence de l’après-midi

L’après-midi était consacré aux dossiers internes plus spécifiquement dédiés au réseau.

Pour rappel, la veille, le vendredi 24 novembre, Guillemette Leneveu a animé la journée des Directeurs des Udaf réunis pour plusieurs séquences de travail qui ont permis, en présence de la Présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc, de dresser un panorama d’actualité des actions, et des dispositifs, menés par l’Unaf et son réseau. Le thème des enjeux de la cybersécurité en milieu professionnel a été abordé, ponctué de témoignages et d’échanges. Parmi les autres sujets évoqués, une séquence a porté sur les services gérés par les Udaf en matière de protection de l’enfance, accompagnée de témoignages d’Udaf.