Illustration article

Accueil et Médiation Familiale - La médiation familiale s’adresse à la famille dans sa diversité (Parents, enfants, grands-parents, fratries, familles recomposées....), pour sortir de situations d’impasse dans un contexte de séparation et de rupture de liens (...)

> En savoir plus

Illustration article

Réseau Parentalité CANTAL - Partenaire du Réseau Parentalité CANTAL

> En savoir plus

Illustration article

Point Info Famille - L’UDAF du Cantal est pilote du dispositif Point Info Famille

> En savoir plus

Illustration article

Dispositif d’Aide aux Aidants Familiaux  - Depuis le 26 avril, la permanence téléphonique Ecoute info aidants familiaux - 04.71.43.14.16 - est ouverte du lundi au jeudi de 13h30 à 17h. Elle est destinée à toutes les personnes qui accompagnent régulièrement un proche (...)

> En savoir plus

Illustration article

Lire et faire lire - L’UDAF est partenaire du programme "lire et faire lire"

> En savoir plus

Contre le projet de moduler les allocations familiales selon les ressources des familles.

Illustration article

DÉCLARATION CONTRE LA MISE SOUS CONDITION DE RESSOURCES DES ALLOCATIONS

Nous sommes totalement opposés à la mise sous condition de ressources des allocations familiales et à toute modulation .

Il y a moins d’un an, le Président de la République avait tranché pour le maintien de l’universalité. Il avait ajouté : « chaque famille a les mêmes droits pour les allocations familiales ». A la place, les familles ont été mises à contribution à hauteur de 1,2 milliard d’euros par une 2e baisse du quotient familial.
Depuis 2012, avec les plans d’économies successifs sur la branche famille, ce sont plus que 4 milliards qui ont été demandés aux familles. Elles ont déjà payé !

Aujourd’hui, c’est reparti… Pour l’UNAF, la modulation ou la mise sous conditions de ressources des allocations est impossible :
- Impossible car c’est un leurre. On veut enlever à certaines familles, mais sans rien donner de plus aux autres !
Au début, on fait croire que ce sont les plus aisés qui vont payer… après, il suffira de baisser le plafond pour faire davantage d’économie en évinçant encore plus de familles.
- Impossible car c’est injuste. Cette mesure porte spécifiquement atteinte aux familles nombreuses alors que leur pouvoir d’achat est déjà amoindri par la charge d’enfants.
Elle porte atteinte à ces familles qui sont les plus contributrices à la solidarité nationale par leurs cotisations et leurs impôts.
- Impossible car c’est dangereux. C’est la fin du principe de solidarité horizontale, également applicable à l’assurance maladie, selon lequel on cotise selon ses ressources et l’on reçoit selon ses besoins.
Cette mesure ouvrirait une brèche dans l’ensemble du système de protection sociale, d’abord les allocations familiales et ensuite les remboursements de santé modulables selon les ressources.
Autre injustice, avec l’obligation de partage du congé parental de 12 mois, la plupart des familles ne pourront pas partager, elles vont donc perdre 1 an d’indemnisation : ce sont les plus modestes qui en seront victimes !

Téléchargez l’intégralité du document, incluant des questions / réponses sur la mise sous conditions de ressources, mais aussi sur les économies et le déficit de la branche et enfin sur nos solutions alternatives.

Communiqués

15 juillet - Revue Réalités Familiales de l’Unaf : Défendre les consommateurs (UNAF)

15 juillet - Action Logement et l’Unaf s’engagent en faveur de l’accompagnement des salariés en difficulté (UNAF)

4 juillet - Aidants familiaux : un pas décisif vers l’indemnisation du congé (UNAF)